Les Fleurs comestibles

C’est le printemps et la nature est en fleurs ! Si vous avez la chance d’avoir un jardin, profitez en pour laisser un coin pour laisser pousser des plantes sauvages. Certaines possèdent de magnifiques fleurs qui agrémenteront vos salades. Vous pouvez également constituer un petit coin de plantes aromatiques. Inspirez-vous de la liste ci-dessous pour garnir votre jardin de magnifiques fleurs qui embelliront votre jardin, mais aussi qui garniront votre assiette. Et pour ceux qui n’ont pas de jardin, promenez-vous dans la nature avoisinante. Au moment de ce déconfinement, c’est un bon moyen de se reconnecter à la beauté et la richesse de la nature, tout en se faisant du bien !

L’utilisation des fleurs dans les plates cuisinés remonte à des milliers d’années chez les gaulois, les romains, les grecs ou les chinois. Les italiens utilisent des fleurs de courge, les indiens des pétales de roses, dans leur cuisine. C’est un moyen d’ajouter de la couleur et de la beauté. On peut utiliser des pétales de fleurs dans les salades, les thés, les desserts, un sirop floral (ex : sureau). Il est préférable de les consommer cru.

Toutes les fleurs ne sont pas comestibles, c’est pourquoi je vais vous conseiller 46 fleurs les plus courantes que vous pouvez déguster. Il est préférable de manger des fleurs de votre jardin ou ramassées dans une nature sauvage. Ne ramasser pas des fleurs en bordure de route, polluées par les gaz d’échappements des voitures. De même, les fleurs dans les parcs publics peuvent avoir été traitées par des pesticides. Ne manger que les pétales, les pistils et enlevez les étamines avant de les manger. Pour garder des fleurs fraiches, placez-les sur du papier absorbant et humide et réfrigérez les dans un récipient hermétique. Certaines vont se conserver jusqu’à dix jours avec ce procédé. Vous pouvez raviver des fleurs molles avec de l’eau glacée. Si vous souffrez d’allergies, introduisez progressivement les fleurs comestibles. En effet, celles-ci peuvent exacerber les allergies.

Voici une liste de 46 fleurs comestibles par ordre alphabétique, avec leurs saveurs :

Les Alliums (ail, ciboulette, poireau), fleurs des agrumes (orange, citron, citron vert, pamplemousse, kumquat : sucrées et très parfumées), l’aneth (goût similaire aux feuilles), l’angélique (les fleurs varient du bleu pâle lavande au rose foncé et ont une saveur ressemblant à la réglisse), l’Anis hysope (saveur d’anis et de réglisse), l’aspérule odorante (goût sucré et vanillé), le basilic (fleurs allant du blanc au rose ou violet, la saveur est similaire aux feuilles), le bleuet (éviter le calice amer, les pétales ont le goût d’herbe), la bourrache (fleurs de teinte bleue et un goût de concombre), la camomille ( saveurs douces et souvent utilisées en tisane), la capucine (les leurs ont une saveur douce et florale avec une finition de piment, tandis que la gousse est sucrée et épicée. On peut farcir les fleurs, ajouter les fleurs aux salades, confire les bourgeons à la manière des capres), le cerfeuil (saveur délicate), la chicorée (légèrement amère), la ciboulette (léger goût d’oignon), la ciboulette chinoise (léger goût d’ail), le chrysanthème (un peu amer, éventail de couleurs et de saveurs, utiliser uniquement les pétales), le coquelicot (elles sont délicieuses avec un goût de noisette, particulièrement l’ovaire (la capsule immature), la coriandre les fleurs ont la même saveur que les feuilles), la courge/ citrouille (saveur de courge idéales pour la farce. Retirer les étamines avant de les utiliser), le fenouil (ses fleurs jaunes sont belles avec une saveur de réglisse similaire à la plante), le fuchsia (acidulées et décoratives), le glaïeul (saveur fade donc à utiliser en garniture ou farcis), l’hibiscus (en jus, dans le thé, saveur de canneberge dynamique et acidulée), l’impatiens (peu de saveur, mieux comme jolie garniture comestible ou à confire), la jasmine (utilisée dans le thé, plats sucrés), la lavande (fleurs sucrées, épicées, parfumées, pour plats sucrés ou salés), les lilas (piquantes avec une saveur d’agrumes), la mélisse (les fleurs rouges ont une saveur de menthe), les oeillets (pétales sucrés s’ils sont prélevés loin de la base), la menthe (les fleurs sont mentholées), l’origan (saveur similaire aux feuilles) la pâquerette (un peu amer mais tellement jolie sur une assiette), la pensée (manger la fleur en entier pour plus de goût), la pensée sauvage (délicieuses, saveur de menthe, pour salades, avec des fruits, en boisson), le pissenlit (fleurs et feuilles ont un goût amer, à rajouter à la salade), le radis ( les fleurs ont un goût poivré), le romarin (les fleurs sont une version plus douce du reste de la plante), la roquette (goût poivré), la rose (elles sont toutes comestibles avec une saveur plus prononcée dans les variétés plus sombres. Retirer la base blanche et amère et les pétales restants ont une saveur parfaite et très parfumée pour des boissons, desserts), la rose trémière (saveur végétale et fade, elles donnent une garniture comestible bien voyante), la sauge (saveur subtile semblable aux feuilles), le souci/calendula (couleurs dorées, goût poivré, piquant et épicé comme celui du radis), le tournesol (les pétales peuvent être consommées et le bourgeon peut être cuit comme un artichaut), le trèfle (saveur douce avec un soupçon de réglisse), la verveine (saveur citronnée très bonne pour les thés, tisanes et desserts), la violette (saveur florale et amer et sucrée, bel ornement pour salades, desserts, boissons).

Bonne cueillette et bonne dégustation !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *