Massages aux bols chantants tibétains

Massage bols tibétains« En Asie, les bols sont utilisés à visée thérapeutique depuis 5000 ans » affirme Peter Hess, après avoir fait des recherches sur les effets du son sur l’Être humain en Himalaya. D’après les écritures sacrées, les Vedas, l’utilisation des sons remonterait à 7000 ans. Bouddha Gautama utilisait déjà des bols chantants pour accompagner ses méditations, il y a environ 2600 ans. Ils sont encore actuellement utilisés à cet usage dans les monastères en Himalaya, ainsi que pour leurs sons guérisseurs et purificateurs.

Ces bols chantants tibétains ont été longtemps forgé avec un alliage de 7 métaux : l’or, l’argent, le fer, le mercure, l’étain, le cuivre et le plomb. Ensuite, ils étaient chargés pendant 3 nuits à la lumière de la pleine lune. Ces métaux sont justement les « métaux alchimiques ». Etienne Guillé (Docteur ès Sciences agrégé en mathématiques, chercheur en biologie moléculaire) a découvert que ces 7 métaux sont encodés dans notre ADN. Ces métaux sont reliés aux 7 planètes de notre système solaire : Soleil, Lune, Mars, Mercure, Jupiter, Vénus, Saturne, donc accordés au Cosmos comme l’étaient toutes les musiques ancestrales, accordées sur le « LA 432 » ou « la druidique » de la gamme naturelle, qui amène à l’Unité. Ce qui explique ce ressenti de Paix engendré par la Vibration. Ils sont aussi reliés aux 7 chakras et aux 7 couleurs.

Autrefois les forgerons confectionnaient pour chaque Lama un bol qui lui était propre. Celui-ci était fabriqué en fonction de son thème astrologique : selon la position des planètes, les proportions des métaux variaient.

La plupart des bols disponibles sur le marché actuel proviennent souvent du Népal, de Patan, près de Katmandou, du Bengale, d’Assam, Manipura ou d’Orissa en Inde du Sud. Il en existe aussi au Bouthan, au Sikkim et jusqu’en Sibérie. Au Japon, des bols d’une qualité exceptionnelle, recouverts d’une laque noire extérieure et très épaisse, produisent un son très très long.

Chaque bol de 7 métaux, martelé à la main, émet une ou deux notes dominantes, chacune reliée aux chakras. Il est possible de reconnaître les notes : soit à l’aide d’un instrument de musique, soit avec un accordeur digital que l’on utilise en tant que musicien. Il suffit de frapper avec une mailloche et de tenir l’accordeur au-dessus ou à l’intérieur du bol.

Le massé choisit avant le massage le bol qui l’attire : par ses sonorités, l ‘énergie qu’il dégage, avec lequel il sent tout de suite une harmonie. Le bol vibre et entre en résonance avec son Être. Pour cela il aura l’ensemble de la gamme harmonique (7 notes correspondant à 7 chakras) et plusieurs bols correspondant à chaque note.

Observons les liaisons symboliques :

Féminin            Bol                        Réceptacle

Masculin           Bâton                  Activateur

Le Féminin est activé par le Masculin, cela crée la Vibration Sonore des harmoniques qui induisent un état alpha de relaxation.

La puissance du son des bols chantants tibétains

La plupart des musiques actuelles n’amènent plus cette unicité entre le corps et l’esprit, contrairement aux musiques ancestrales. Patrick Bernard, musicien auteur-compositeur et interprète, explique : « La gamme pythagoricienne (gamme de référence traditionnelle de la musique) est basée sur le LA dont la valeur en hertz est égale à 432 Hz. Or en 1953, une conférence internationale réunie à Londres, décida arbitrairement d’élever la valeur officielle de cette note de musique : le LA devint égal à 440Hz… Ainsi, ce fut la fin d’une référence commune harmonieuse, la fin d’une ère musicale traditionnelle, fondée sur l’observation rigoureuse des rythmes de la nature. Bien avant Pytagore, on calculait la gamme en fonction des 7 planètes sacrées du système solaire. En 1953, l’Homme s’est désaccordé des lois de l’Univers : grossière erreur qui met en danger tout l’équilibre Macroscosme-Microscosme.»

Le son du bol est toujours sur le LA druidique à 432 hertz (432 étant un nombre sacré pour le peuple celte…). La puissance du son du bol est dûe aussi à son alliage de 7 métaux, reliés aux 7 planètes, aux 7 chakras, aux 7 couleurs de l’Arc-en-ciel… d’où ce pouvoir harmonisant Corps, Âme, Esprit. A travers eux perdurent, par-delà l’ère moderne, les fondements d’une harmonie musicale traditionnelle, c’est-à-dire, calquée sur les rythmes naturels.

Il est important de comprendre ces explications sur la survivance des bols chantants dans le monde actuel.

Nous pouvons observer que lorsqu’on verse de l’eau plate dans un bol tibétain et qu’on le frappe avec une mailloche, la vibration sonore transforme l’eau plate en eau dynamique, et quand on la goûte, sa saveur est transformée, elle est purifiée. Comme nous sommes formés de 70 % d’eau, nous pouvons comprendre l’effet dynamisant et purifiant du son sur notre corps.

Lorsqu’il y a distorsion entre pensée, parole et action, notre corps est en disharmonie. Cela se traduit dans notre corps par un ou plusieurs organes désaccordés. Avec la musique des sphères créées avec le support des bols, cet ou ces organes entre en résonance harmonique, pour finalement s’harmoniser et retrouver leur propre rythme , leur équilibre, guidé par la Vibration des Sons Sacrés.

Les bains sonores et la Musique de l’Âme font partie des outils holistiques qui sont à notre disposition pour accompagner ce changement de Conscience ou cet Eveil Planétaire.

Les traditions des peuples premiers utilisent toutes la musique sacrée comme clé d’accès à d’autres plans de Conscience. Ces bols avec leurs harmoniques créent une expansion de Conscience. En peu de temps, un état Alpha de méditation profonde s’installe, permettant la visualisation et les voyages sur d’autres plans, ce qui favorise la rencontre avec le Soi.

Le son Lumière des bols chantants tibétains, qui est un son transcendantal, transmute l’ombre en lumière.

Massage Sonore aux bols chantants Tibétains

C’est un véritable moment de voyage intérieur permettant une reconnexion de l’être dans sa globalité corps-esprit.

Né d’un art ancestral, la thérapie aux bols chantants permet de restaurer l’harmonie et le sentiment de bien-être chez une personne.

Composés d’un alliage de 7 métaux au minimum, correspondant aux planètes sacrées de l’antiquité, les bols tibétains sont aussi appelés « Bols de Résonnance Planétaire ». Ils vibrent sur la même fréquence que les planètes qui leur correspondent et permettent de ce fait un retour aux sources de la création, en nous reliant à la « musique des sphères ».

Il consiste en un jeu de déplacement des bols sur l’ensemble des centres énergétiques, permettant ainsi aux vibrations de pénétrer dans le corps et d’agir en profondeur. Plusieurs bols de différentes sonorités et résonnances peuvent être utilisés en même temps, de façon à ce que les sons et les vibrations se répondent, imprégnant ainsi l’être dans sa globalité. Chaque centre énergétique correspondant à une sonorité différente.

Durée : 1 heure – Tarif : 60 euros